Lord William Wyndham Grenville,
fut le premier titulaire du titre
de Baron de Grenville, au Québec

    

William Wyndham Grenville est né le 24 octobre 1759
à Wotton House dans le Buckinghamshire.

Wotton House : La maison de famille de Lord Grenville

Il était  le troisième fils et le sixième des neufs enfants
de George Grenville et de Elizabeth Wyndham.

William Wyndham Grenville a d'abord été instruit au Collège d'Eton

Collège d'Eton - Tableau en grande taille, en PDF

Collège d'Eton - Tableau en grande taille, en PDF

William Wyndham Grenville a ensuite suivi des études
au Christ Church College d'Oxford.

Hall du Christ Church College d'Oxford

Bibliothèque  du Christ Church College d'Oxford

Il a obtenu son diplôme en 1780, ayant gagné le Prix du Chancelier pour la Poésie latine en 1779.

William Wyndham Grenville était un élève très doué et a montré un vif intérêt
et une connaissance étendue de la littérature classique.

William Wyndham Grenville s'est présenté au Parlement en 1782
comme représentant pour la ville de Buckingham.

Le Parlement du Royaume Uni

Il a continué à représenter le Collège électoral jusqu'à son élévation à la Pairie, en 1790.

En 1792, il a épousé Anne Pitt.
Elle était la fille de Thomas Pitt, le premier Baron Camelford.

Tableau en grande taille, en PDF

William Wyndham Grenville a tenu de nombreux postes ministériels
pendant sa carrière parlementaire.

Il a été Secrétaire en chef pour l'Irlande entre août 1782 et mai 1783

William Wyndham Grenville a été Lord du Trésor entre décembre 1783 et mars 1784.

En 1789, à l'age de 30 ans, il a été nommé Secrétaire d'Etat,
puis très rapidement Orateur à la Chambre des Communes.

En 1790 il fut créé Premier Baron Grenville et assura la Présidence de la Chambre des Lords.

En 1791, il fut nommé Ministre des Affaires étrangères.

William Wyndham Grenville a ensuite été Premier Ministre, de février 1806 à mars 1807.

Quand la Révolution française a éclaté, Grenville a préconisé la neutralité Britannique
comme le meilleur moyen d'éviter le conflit, mais quand la France a déclaré
la guerre à la Grande-Bretagne, le 1er février 1793, Grenville a soutenu
la première coalition des puissances européennes.

Dans le même temps, il mis en oeuvre une législation intérieure très répressive
(il suspendit l'Habeas corpus en 1794) pour maintenir l'ordre public en Grande-Bretagne.

 William Wyndham Grenville, avec son Ministre des Affaires Etrangères,
Charles Fox, étaient de solides adversaires du commerce d'esclave.

 Messieurs Grenville et Fox se sont opposés au commerce des esclaves dans presque
tous les débats au Parlement, depuis la première fois que ce sujet
a été abordé à la Chambre des communes en 1789.

William Wyndham Grenville a ensuite décidé de mettre fin à la
participation britannique dans le commerce des esclaves
(La Loi d'abolition de d'Esclavage de mai 1807 sera son action la plus significative).

Lord Grenville s'est ensuite intéressé au sujet de l'émancipation Catholique.

Cependant, avec la mort de Charles Fox en septembre 1806,
le gouvernement de Lord Grenville a été sévèrement affaibli.

Le Roi George III

 Quand le Roi George III a rejeté la tentative de Lord Grenville de mettre fin
aux handicaps des Catholiques en mars 1807,
William Wyndham Grenville a démissionné.

Plusieurs tentatives ont été faites pour persuader Lord Grenville
de retourner au gouvernement, mais il a toujours refusé.

Toutefois, il a continué à faire campagne contre l'esclavage.

En 1823, plusieurs attaques cérébrales mirent fin à sa carrière politique.

William Wyndham Grenville fut également
Chancelier de
l'Université d'Oxford, de 1810 à 1834.

L'université d'Oxford - Gravure en grande taille, en PDF

Lord Grenville est décédé le 12 janvier 1834
à Dropmore Lodge, Burnham, dans le Buckinghamshire.

  Le Baron de Grenville, aujourd'hui

L'actuel héritier du titre ancestral de Baron de Grenville au Québec est
Alain Chebroux, également Comte d'Argenteuil et Seigneur d'Argenteuil.

         

Retour

Remerciements : Certaines des données ci-avant ont été  fournies par
Son Altesse Impériale Prince Normand, et Monsieur le Préfet de la MRC D'Argenteuil.

© Alain Chebroux, Baron de Grenville : www.baron-grenville.com
© Baron Alain Chebroux de Grenville. La Baronnie : www.grenville.info