Le Comté d'Argenteuil

 au Québec


Le Comté d’Argenteuil

Le Canada

Le Québec

Le Comté d'Argenteuil est situé au sud-ouest des Laurentides,
à 80 km environ de Montréal,
et à 130 km environ d'Ottawa.

Carte : MRC d'Argenteuil


La Seigneurie féodale fut transformée en Comté d’Argenteuil

-------------------------------------------------

La Seigneurie d'Argenteuil, à son origine

-------------------------------------------------

A partir de 1763, date du

Traité de Paris,

comme pour le Système Seigneurial Français,
le but essentiel de la Couronne de Grande Bretagne était de
nommer "Comte" ou "Baron" de riches et nobles personnages
Britanniques afin de les inciter à venir investir au Québec, pour
développer le plus rapidement possible l'économie de la Province.

Montréal en 1760 - Gravure en grande taille, en PDF

------------------------------------------------

Toutefois, beaucoup de Comtes ayant obtenu leur titre en Grande Bretagne
ne sont jamais venus sur leurs terres du Canada.

Beaucoup de Comtés sont ainsi demeurés
sans jamais avoir connu leur Comte.

------------------------------------------------

D'autres personnages s'étant vu octroyer un titre et un territoire, sont venus
s'y installer quelques mois, puis sont  retournés vivre en Grande Bretagne.

Ils ont alors raconté à leurs connaissances,
qu'ils n'avaient pas aimé "vivre dans un pays de sauvages et d'illettrés" ...

Algonquins, d'après un dessin de Samuel de Champlain

-------------------------------------------------

Une description du Canada, en 1799

-------------------------------------------------

En fait, les deux systèmes, Seigneurial Français et Comtal Britannique
 cohabitèrent ainsi durant de très nombreuses années,
non sans déboires et conflits.

-------------------------------------------------

En 1791, le Bas-Canada est subdivisé en Comtés avec des noms à consonnance britannique.
Le Comté d'Effingham correspond alors à ce qui deviendra plus tard le Comté de Terrebonne.

Le Comté d'York incluait tout ce qui était situé à l'Ouest d'Effingham,
soit les futurs Comtés de Vaudreuil-Soulanges, des Deux-Montagnes, d'Argenteuil,
de Labelle, de l'Outaouais et de Pontiac, jusqu'au Témiscamingue.

En 1828, la division des Comtés fut remaniée.
Les nouveaux comtés reçoivent alors des noms d'origine française.

C'est ainsi que sont nés les comtés de Terrebonne et des Deux-Montagnes.
Ce dernier occupait une partie de l'ancien comté d'York.

-------------------------------------------------

Puis, en 1854, il fut décidé d'abolir le système Seigneurial d'origine Française,
puis d'appliquer officiellement au Québec le système Britannique des Comtés.

En 1855, comme le reste du Canada, le Québec fut divisé en nouveaux Comtés.
On donna le nom d'Argenteuil au Comté
qui comprenait le territoire de l'ancienne Seigneurie.

A cette occasion, des cartes exhaustives des Comtés
et des anciennes Seigneuries furent enfin dessinées.
Elles validèrent les limites territoriales des Seigneuries
et des Comtés, qui pour certains étaient déjà très anciennes.

-------------------------------------------------

Ci-dessus, le territoire du Comté d'Argenteuil, tel qu'il est répertorié,
par la Couronne Britannique, en 1861, sur la carte des Comtés du Québec.

Ce territoire comprenait les Seigneuries ou cantons de Grenville, Chatham, Harrington,
Arundel, Howard, Wentworth, Argenteuil et une partie de Gore, Grandison et Mille-îles.

------------------------------------------------

Visualiser le document officiel de 1861 sur le bilan du recensement du Comté d'Argenteuil
Document communiqué par Mme Renée Gauthier

Visualiser le document officiel de 1891 sur le recensement des religions du Comté d'Argenteuil

------------------------------------------------

Une habitation iroquoise dessinée en 1892

         

Une danse de médecine et un Iroquois, en 1892

------------------------------------------------

Le territoire du Comté d'Argenteuil, modifié, au début du XXème siècle,
par le Gouvernement du Québec.
Le Comté devient alors une Circonscription électorale.

Ce Comté comprenait les Seigneuries ou cantons de Grenville, Chatham, Harrington,
Arundel, Montcalm, Howard, Wentworth, Gore, Mille-îles et Argenteuil.

------------------------------------------------

Le village de Carillon, avant 1900

Un paysage du territoire dans les années 1920

------------------------------------------------

Le territoire du Comté d'Argenteuil, en 1927

------------------------------------------------

La carte des Comtés de la région, en 1957

------------------------------------------------

La circonscription électorale du nouveau Comté, en 2005


La MRC d’Argenteuil

Les municipalités régionales de comté (MRC) ont été constituées
 par le gouvernement du Québec, en 1979.



Elles ont remplacé les anciennes corporations de Comté.

------------------------------------------------

Par ailleurs, les Seigneuries ont été remplacées par les Cantons.

-------------------------------------------------

Paysage d'Argenteuil (Photo : Bureau du cinéma et de la télévision d'Argenteuil-Laurentides)

Voici la carte détaillée de la MRC du Comté d'Argenteuil,
le pays aux 450 lacs et aux 3 rivières,
tel qu'il est à notre époque.

Carte : MRC d'Argenteuil

Nous pouvons remarquer que par rapport à la carte de 1957, la MRC
du Comté a été amputée, au nord, d'une bonne partie de son territoire.

Ainsi, le Comté d'Argenteuil qui comprenait à l'origine vingt et une municipalités,
n'en compte plus désormais que treize, dans la MRC.

De plus, la MRC actuelle ne représente environ plus qu'un tiers
de la superficie du Comté originel, répertorié en 1855.

-------------------------------------------------

Une carte plus détaillée de la MRC actuelle, au format PDF
Carte : MRC d'Argenteuil

Une carte routière de la région, au format PDF

Une autre carte routière très détaillée de la région, au format PDF

Paysage d'Argenteuil (Photo : Bureau du cinéma et de la télévision d'Argenteuil-Laurentides)

La MRC d'Argenteuil


Presse

L'Outaouais, une rivière aux noms multiples
(Article du journal "La Presse", par Monsieur Normand Cazelais), au format PDF

L'église Christ Church de Saint-André-Est
(Article du journal "La Presse", par Monsieur Luc Noppen), au format PDF

Les navires à aubes sont à l'honneur au musée d'Argenteuil
(Article dujournal "Le Devoir", par Monsieur Jean Chartier), au format PDF

Un secret trop bien gardé
(Article du journal "Les Affaires", par Monsieur Yan Barcelo), au format PDF

Laurentides, par les méandres d'Argenteuil
(Article du journal "Le Devoir", avec l'aimable autorisation de son Auteur, 
Monsieur Normand Cazelais), au format PDF

A la découverte de la Seigneurie d'Argenteuil
(Article du journal "l'Argenteuil" - Editions André Paquette,
par Madame Evelyne Bergeron), au format PDF

Cette "petite noblesse" méconnue de la Nouvelle France
(Article du journal "Le Soleil de la Floride"
par Monsieur Gérard Charpentier), au format PDF


Paysage d'Argenteuil (Photo : Bureau du cinéma et de la télévision d'Argenteuil-Laurentides)


Quelques liens utiles

--> Argenteuil, un territoire riche de ses contrastes (MRC d'Argenteuil) : Cliquer

--> L'office touristique des Basses-Laurentides : Cliquer

--> Le Musée Régional d'Argenteuil : Cliquer

--> Lire le dépliant du Musée Régional d'Argenteuil, au format PDF : Cliquer

--> Lire le dépliant du Réseau du patrimoine anglophone du Québec, au format PDF : Cliquer


Aujourd'hui les Comtés existent toujours,
bien qu'ils servent désormais à des fins électorales,
et que les MRC aient été créées, en 1979.

Certains Comtés furent modifiés,
d'autres agrandis ou réduits et d'autres ont vu leur nom changer.

Les titres de Comte existent encore, dont certains sont toujours portés.

Ces titres sont héréditaires et sont donc transmis de génération en génération.

Le titre de Comte d'Argenteuil, créé par La Couronne Britannique,
est toujours reconnu par les pays du Commonwealth
et par de nombreux pays encore aujourd'hui sous le régime de la Royauté.


  Le Comte d’Argenteuil, aujourd'hui
L'actuel héritier du titre ancestral de Comte est
Alain Chebroux, également Seigneur d'Argenteuil et Baron de Grenville

        


La suite avec la page des nombreux documents sur la Seigneurie : DND


ou Retour


Remerciements : Certaines des données ci-avant ont été  fournies
 par Son Altesse Impériale Prince Normand,  Monsieur le Préfet de la MRC D'Argenteuil,
 Monsieur Arnaud Bunel, Madame Renée Gauthier, la Bibliothèque Nationale du Québec, et l'Atlas du Canada.


© Alain Chebroux, Comte d'Argenteuil : www.comte-argenteuil.com
© Comte Alain Chebroux d'Argenteuil. La Seigneurie et le Comté : www.argenteuil.name